Le langage étape par étape

Le langage étape par étape - 1
Le langage étape par étape - 2
Le langage étape par étape - 3
Le langage étape par étape - 4
Le langage étape par étape - 5
Le langage étape par étape - 6
Le langage étape par étape - 7
Le langage étape par étape - 8
Le langage étape par étape - 9
Le langage étape par étape - 10
Le langage étape par étape - 11
Le langage étape par étape - 12
Le langage étape par étape - 13
Le langage étape par étape - 14
Le langage étape par étape - 15
Le langage étape par étape - 16
Le langage étape par étape - 17
Le langage étape par étape - 18
Le langage étape par étape - 19
Le langage étape par étape - 20

Le langage étape par étape - 1

De 6 à 12 mois, le bébé commence à comprendre des mots. Vous le remarquez, par exemple, quand vous lui dites « veux-tu du lait ? » ou « c’est l’heure du lait ! » : il sourit ou son regard s’illumine  !

Le langage étape par étape - 2

De 6 à 12 mois, le bébé fait des sons. Il s’exerce avant de dire ses premiers mots ! Son babillage ressemble d’abord à « bababa » ou « dedede », puis il se diversifie (p. ex. « abadadabe »). Vous pouvez imiter le babillage de votre bébé ; il trouvera cela amusant.

Le langage étape par étape - 3

De 12 à 18 mois, l’enfant comprend des consignes simples comme « non, ne touche pas ! »… même s’il n’écoute pas toujours ! Vous gagnerez à faire une démonstration de la consigne lorsqu’il ne la respecte pas (p. ex., éloignez-le de ce qu’il ne faut pas qu’il touche après lui avoir dit « non ! »).

Le langage étape par étape - 4

De 12 à 18 mois, l’enfant dit ses premiers mots. Un premier mot peut autant être « miaou » pour parler du chat que « bye » pour saluer. Plus vous nommez les objets et les personnes qui intéressent l’enfant, plus il apprend les noms.

Le langage étape par étape - 5

De 18 mois à 2 ans, l’enfant comprend quelques questions simples comme « où ? » et « qui ? ». Ainsi, si vous lui demandez « où est ton nounours ? », il le cherchera probablement. Si vous pointez son père et vous lui demandez « c’est qui ? », il répondra surement « papa ».

Le langage étape par étape - 6

De 18 mois à 2 ans, l’enfant augmente son vocabulaire, surtout celui des noms, car ce sont les mots les plus concrets. Ainsi, il risque d’utiliser des noms du quotidien comme « lait », « jus », « oiseau » et « maison ».

Le langage étape par étape - 7

De 2 ans à 2 ½ ans, l’enfant comprend des consignes qui demandent de faire deux actions. Par exemple, il comprend si vous lui dites « ouvre le robinet et lave-toi les mains ». Si vous notez qu’il a de la difficulté, n’hésitez pas à faire une pause entre les deux parties de la consigne.

Le langage étape par étape - 8

De 2 ans à 2 ½ ans, l’enfant combine des mots qui ressemblent à des petites phrases comme « maman partie », « Nicolas jouer » et « une grosse auto ». Pour l’aider, vous pouvez reformuler ce qu’il dit (p. ex., « oui, maman est partie ! »).

Le langage étape par étape - 9

De 2 ½ ans à 3 ans, l’enfant est capable de répondre à des questions plus complexes comme « qu’est-ce qu’il fait ? ». Par exemple, il répond « papa parle téléphone » lorsque vous lui demandez ce que fait son père. Avoir un bon vocabulaire de verbes l’aide à répondre à ce type de questions.

Le langage étape par étape - 10

De 2 ½ ans à 3 ans, l’enfant améliore ses phrases ; celles-ci sont de plus en plus complètes. Il dit, par exemple : « Maman va travailler » ; « William vole le jouet à moi. » Pour l’aider, vous n’avez qu’à reformuler ses phrases incorrectes sans lui demander de répéter.

Le langage étape par étape - 11

De 3 ans à 3 ½ ans, le raisonnement de l’enfant s’améliore et cela parait dans son langage ; il fait des liens de causalité. Il dit, par exemple : « J’étais pas content parce que Charlotte a tapé moi. » C’est souvent le moment où émergent les fameux « pourquoi ? ».

Le langage étape par étape - 12

De 3 ans à 3 ½ ans, l’enfant améliore progressivement sa prononciation, même s’il a encore de la difficulté à produire certains sons. Il dit, par exemple : « Z’ai vu un beau sa dehors. » Les « ch » et les « j » peuvent être difficiles à prononcer jusqu’à l’âge de 5 ou 6 ans.

Le langage étape par étape - 13

De 3 ½ ans à 4 ans, l’enfant comprend mieux certaines notions abstraites, notamment celles qui concernent la grandeur (« plus gros que »), l’espace (« en avant de ») et le temps (« après »). Il dit, par exemple : « Je vais manger, après je vais jouer dans la cour. »

Le langage étape par étape - 14

De 3 ½ ans à 4 ans, l’enfant allonge ses phrases et y intègre mieux tous les « petits mots » comme « je », « son » et « mais ». Il dit, par exemple : « Il pleut, mais il pleut pas beaucoup. » Lorsqu’il oublie un « petit mot », vous pouvez reformuler sa phrase en accentuant ce mot.

Le langage étape par étape - 15

De 4 ans à 4 ½ ans, l’enfant comprend de mieux en mieux les liens dans les histoires qu’il se fait raconter et il se situe également mieux dans le temps. Il dit, par exemple : « Là, je pense que le p’tit cochon va encore avoir peur du méchant loup. »

Le langage étape par étape - 16

De 4 ans à 4 ½ ans, l’enfant produit plus régulièrement des phrases qui comportent plus d’un verbe. Il prend gout à décrire et à raconter. Il dit, par exemple : « Là, je suis allé au port et il y avait des feux d’artifice et ça faisait pow, pow ! »

Le langage étape par étape - 17

De 4 ½ ans à 5 ans, l’enfant est non seulement plus habile à comprendre, mais il prend conscience de certaines particularités du langage : les mots ont un sens, certains mots riment, etc. Il demande, par exemple : « “Frustré”, ça veut dire quoi ? », ou encore il remarque : « “Maman” et “matin”, ça se ressemble… »

Le langage étape par étape - 18

De 4 ½ ans à 5 ans, l’enfant raconte de façon plus cohérente et met davantage son interlocuteur en contexte, ce qui le rend plus autonome pour se faire comprendre. Il dit, par exemple : « L’autre jour, pendant les vacances, je me suis fait mal au menton et je suis allé à l’hôpital. Ça faisait mal. »

Le langage étape par étape - 19

De 5 ans à 6 ans, l’enfant commence à comprendre que certains mots ont plusieurs sens et il décode mieux tout ce qui est abstrait, y compris l’humour. Il accède davantage au langage écrit, en partie grâce à l’école. Il remarque, par exemple : « Pourquoi tu dis que c’est une échelle sur la carte ? » Il reconnait aussi des lettres et des chiffres.

Le langage étape par étape - 20

De 5 ans à 6 ans, l’enfant est capable d’expliquer les étapes d’une procédure, de raconter une histoire avec quelques péripéties et de faire une devinette bien organisée. Il dit, par exemple : « C’est un animal, il a des oreilles pointues, il est doux et il fait miaou. »