Comment stimuler le langage de l'enfant de 0 à 5 ans au quotidien?

Auteur(e) : Audrey Billeau
Comment stimuler le langage de l'enfant de 0 à 5 ans au quotidien?

L’enfant développe son langage quand il entre en interaction avec les autres, que ce soit pendant ses jeux ou sa routine. Il n’a pas besoin de se faire « enseigner » le langage oral. Il l’apprend en écoutant et en répondant, tout simplement!

Le plus important est que l’enfant soit intéressé par l’interaction. Une bonne façon de s’en assurer est de suivre ses besoins et ses intérêts. Par exemple, si vous savez que votre tout-petit de 2 ans veut toujours son lait à une heure précise, laissez-lui l’occasion de le demander plutôt que de le lui donner machinalement. Un autre exemple : si votre enfant adore jouer aux petites voitures, entrez dans son jeu et commentez ses actions. Votre enfant pourrait ajouter de l’information. En résumé, partez de ses idées et non des vôtres pour le motiver.

Tous les moments sont bons!

On pense souvent qu’il faut trouver le bon moment de la journée et faire une activité de qualité pour soutenir de façon optimale le langage de l’enfant. Mais chaque moment où vous disposez de quelques minutes pour échanger avec lui est une occasion à saisir. Voici quelques exemples :

  • Aux repas : Quand l’enfant est plus petit, vous pouvez nommer les aliments et les personnes assises autour de la table, et commenter ce que vous faites (p. ex. : « On s’assoit »; « On mange », etc.). Quand l’enfant est plus grand, vous pouvez en profiter pour parler d’un évènement vécu. Au souper, la question « qu’as-tu aimé dans ta journée? » est souvent plus inspirante que l’interrogation classique « qu’as-tu fait aujourd’hui? ».
  • Pendant le changement de couche ou l’habillage : Quand l’enfant est plus petit, vous pouvez nommer les vêtements et les parties du corps. Quand il est plus grand, vous pouvez l’amener à choisir ce qu’il veut porter et lui demander d’expliquer ses choix (p. ex. : « Pourquoi as-tu choisi un chandail à manches courtes et non à manches longues? »).
  • Avant le coucher : Quand l’enfant est plus petit, vous pouvez prendre quelques minutes pour regarder un livre en commentant les images. Quand votre enfant est plus grand, vous pouvez faire une lecture interactive en laissant l’enfant commenter et en lui posant des questions sur l’histoire (p. ex. : « Pourquoi le dragon est-il triste? »; « Que veut faire le petit garçon? »).

En résumé, tous les moments peuvent être bons pour échanger avec votre enfant, et c’est ainsi qu’il apprend à comprendre les mots et à s’exprimer. Quand on ne sait pas quoi dire, il suffit souvent de s’inspirer de lui et de ce qui se passe autour de lui, dans l’ici et maintenant, pour l’intéresser.